Denis Hocquet (Denok)

Présentation du forgeron coutelier

Alors que j’étais cuisinier, c'est à l'âge de 33 ans que je décide de me reconvertir dans un autre domaine artistique. C'est mon oncle en Belgique qui me transmet la passion du travail du métal.

1 an de voyage et de questionnements auront été bénéfiques à cette reconversion. Je choisi donc la coutellerie artisanale. Une fois de retour en France, je commence à me former aux coté de Jérémy Roger dans la région Rhône-Alpes en isère

Après avoir développé mon propre style de couteaux forgés, travaillé sur des projets communs tels que le couteau régional local « le triévois » et la mise en place de stage de forge coutelière au seing de l’atelier du Trompe l’œil à Prébois dans le trièves, je me lance en solo en créant la coutellerie Denok.

Son travail

Je  propose des couteaux pliant, droits, forgés en acier carbone. Mais aussi des couteaux de cuisine en inox (stock removal).

Ce qui me tient à cœur quand je fabrique un couteau artisanal, c'est de façonner non seulement quelque chose de beau mais aussi quelque chose qui remplira parfaitement sa fonction.

J'apporte un soin tout particulier au choix des matières premières :

Pour mes manches : j’utiliserai des bois nobles locaux ou exotique. Mais aussi des bois stabilisés. J’utiliserai également des plaquettes de carbone et des matières animales telles que de la corne et de l’os.

Pour mes lames : j’utiliserai de aciers qui après forge et/ou traitements thermiques auront un fort pouvoir de coupe ainsi qu’une durabilité au niveau du tranchant.

Je  maîtrise également la technique de soudure à la forge que me permet de réaliser la fabrication de barreaux en acier damas. Ces barreaux deviendront ensuite des lames damas aux aspects esthétiques et séduisants grâce aux différents plis réalisés à chaud et à la déformation du métal dû aux coups de marteaux, étampages, torsades, ou encore enlèvement de matière…

3-DENOK-Couteaux.jpg
18-DENOK-Couteaux.jpg